GOOD BEHAVIOR GAME – GBG

Comment GBG développe les compétences psychosociales ?

Comparativement aux autres programmes probants ayant pour but de développer les compétences psychosociales des enfants et des jeunes, le GBG est caractérisé par les spécificités suivantes :

– Le GBG permet potentiellement de développer l’ensemble des compétences émotionnelles, sociales et cognitives telles qu’elles sont décrites dans le référentiel Spf publié en octobre 2022, car la stratégie qu’il permet de mettre en œuvre consiste en une approche systémique. Cependant, les compétences psychosociales effectivement développées dans chaque classe sont dépendantes de deux facteurs principaux : d’une part, le diagnostic des besoins de la classe et d’élèves particuliers effectué par l’enseignant, et d’autre part la contingence de groupe et son effet apprenant (la stratégie GBG s’adapte lors de chaque séance aux événements qui surviennent de façon non prévisible dans le groupe classe).

GBG OU JEU DU COMPORTEMENT ADAPTE

Le programme Good Behavior Game (GBG)  est un programme de renforcement des compétences psychosociales destiné aux enfants de l’école primaire, Des études scientifiques publiées dans la littérature internationale attestent de son efficacité en matière d’amélioration du climat scolaire mais aussi de prévention des risques psychosociaux sur le long terme. Il propose aux enseignants une stratégie de gestion de classe basée sur l’enseignement ritualisé des comportements sociaux, la coopération et l’éducation positive. Initialement d’origine américaine, il a été adapté pour la France par le GRVS lors d’un essai-pilote conduit en partenariat avec plusieurs écoles situées dans les Alpes-Maritimes. Aujourd’hui, le GRVS assure son déploiement dans plusieurs académies en collaboration avec des partenaires locaux impliqués dans le domaine de la prévention des conduites à risques, spécialement formés pour accompagner les enseignants dans la mise en œuvre. 

– Le GBG dispose d’un atout majeur pour le renforcement des compétences psychosociales des élèves : il constitue un outil de formation des enseignants leur permettant de s’approprier les postures et les tactiques nécessaires au renforcement quotidien des compétences psychosociales de leurs élèves, durant le temps de classe ordinaire (hors séances GBG). Ces postures et ses tactiques consistent en des stratégies opératoires qui permettent de décliner les 4 éléments-clés du GBG que sont l’enseignement explicite des comportements sociaux, la génération du sentiment d’appartenance à un collectif, l’observation active du comportement et le réinvestissement des données observées dans la pratique pédagogique, ainsi que le renforcement positif, toujours argumenté et particulièrement ciblé sur les progrès comportementaux et académiques.

– Enfin, l’expertise des enseignants qui pratiquent le GBG témoigne du fait que le programme permet également de développer des fonctions exécutives primordiales pour les apprentissages académiques comme pour le renforcement des compétences psychosociales : enrôlement dans la tâche, attention, concentration et capacités d’organisation.

les chiffres du gbg en france


42

formateurs et coordinateurs

59

écoles mobilisées

569

enseignants formés

10 521

enfants ayant bénéficié du programme pendant au moins une année scolaire

Les enseignantes de l’école Jacques Prévert de Nice nous présentent leur pratique du GBG.
Visionner le film de témoignages des enseignantes de l’école de Garbejaire à Valbonne Sophia Antipolis, première école française à avoir implanté GBG
Voir la vidéo de l’intervention de Catherine Reynaud-Maurupt (GRVS) et Anne-Marie Rayssac (DSDEN06), Le programme GBG. Expérimentation pilote d’un programme de développement des compétences psychosociales destine aux enfants de l’école élémentaire et fondé sur des preuves scientifiques (2015-2017), Journée sur la prévention des conduites addictives à l’école : de la théorie aux pratiques d’enseignement, MILDECA/UNIRES, Ministère de la Santé, Paris, le 28 juin 2017
Catherine Reynaud-Maurupt présente la première expérimentation en France du programme GBG.